Borhen Bsaies Gouvernement et UGTT

Borhen Bsaies

Borhen Bsaies : Le Gouvernement et l’UGTT sont tous les deux perdants

Borhen Bsaies, chargé des affaires politiques de Nidaa Tounes, est revenu sur les coulisses du limogeage du ministre de l’Education nationale Néji Jalloul, dans une interview donnée à Shems Fm aujourd’hui mardi 2 mai 2017.

Tout en faisant part de « l’amertume » laissée par cette décision, Borhen Bsaies affirme que « le limogeage de Néji Jalloul en ces circonstances est dicté par des pressions exercées par l’UGTT sur le gouvernement, et non par une évaluation objective de sa mission au sein du ministère ». Il ajoute que « la veille du 1er mai, la centrale syndicale a haussé le ton et a menacé de boycotter les festivités de la fête du travail et de remettre en question sa participation dans l’accord de Carthage. Le gouvernement a donc décidé de sacrifier Néji Jalloul afin de satisfaire l’UGTT […] ceci montre un gouvernement faible et un syndicat qui recourt aux pressions pour obtenir ce qu’il veut. Tous les deux sont perdants ».

Tout en pointant du doigt « une crise de dialogue », Borhen Bsaies explique que « le syndicat joue un rôle politique et que ceci est même encouragé, mais nous voulons que les relations soient clairement définies ».